CComment gagner de l'argent avec les Options Binaires

Suivez nous sur :
suivez degoter.com sur youtube suivez degoter.com sur degoter.com sur feeds feedburner suivez degoter.com sur Twitter
Translator
Notre Coup de Coeur

Logiciel de référencement Quick Reference


Travail a domicile Option Binaire


Expert en marketing internet

Abonnez-vous!
Soyez automatiquement informé dès
qu'un sujet est inséré.

Cliquez ici pour
VOUS abonner

Abonnement RSS
Ebook Offert

GRATUIT VOTRE PACK TWITTER

Augmenter votre trafic grace à twitter

Développez votre réseau Twitter pour enfin obtenir un trafic GRATUIT de qualité.


Laissez nous un commentaire, vous pouvez y ajouter un lien de votre choix, cela améliore VOTRE référencement, notre BLOG est en "Doffolow" ! De plus, je vous offre DES superbes cadeaux ;)

Le surf — pourquoi est-il si populaire ?

DEPUIS toujours, les vagues puissantes qui viennent se briser sur le rivage ont fasciné l’imagination des hommes. Chevaucher la crête de ces vagues est devenu ces dernières années un sport international passionnant. Par centaines de milliers, les “surfers”, ces chevaucheurs de ressac, se pressent sur les plages du monde entier. Les fabricants de planches de surf font annuellement des bénéfices énormes.

Ce sport est devenu tellement populaire que loin des plages des machines créent artificiellement des vagues sur des plans d’eau. Au Surf-A-Torim, dans la plus grande coupole vitrée du monde, près de Tokyo, des vagues artificielles d’un mètre de haut transportent les “surfers” d’un bout à l’autre d’une pièce d’eau de près de soixante mètres. Une installation de ce genre, beaucoup plus grande se trouve en Arizona, aux États-Unis. Il s’agit d’un “océan” artificiel de 120 m sur 100 m. Les vagues contenant quelque 200 mètres cubes s’avancent à la vitesse de 15 kilomètres à l’heure, aboutissant à une plage de sable.

Une course passionnante

Il est difficile de décrire l’excitation qu’éprouve un “surfer” quand la vague déferle. Agenouillé ou couché sur la planche, il pagaie avec ses mains vers l’endroit où les vagues commencent à se briser, et il attend la vague qu’il a choisie. Quand elle s’élève, il commence à pagayer vigoureusement et, s’il règle bien sa vitesse sur la courbe de la vague, sa planche est happée et il “s’enlève”, étant porté rapidement en avant. Le “surfer” se dresse alors immédiatement et manœuvre sa planche par le poids de son corps et l’action de ses pieds.

Le “surfer” expérimenté fait obliquer sa planche vers la droite ou vers la gauche après avoir été “enlevé”, se détournant de l’écume blanche qui déferle, et il traverse la surface de la vague non encore brisée. Devant lui, la vague se précipite en un long mouvement descendant ; derrière lui, l’eau s’écroule en un fracas de tonnerre. Un expert monte et descend avec les vagues, atteignant des vitesses de plus de quarante-cinq kilomètres à l’heure et se déplaçant de plusieurs centaines de mètres sur certaines vagues.

Tandis qu’il file le long de la base d’une vague, le sommet de celle-ci commence à se briser ou à se recourber au-dessus de lui. Cependant, en s’accroupissant, il parviendra à maintenir son équilibre, passera à travers le tunnel formé par la vague et finalement en jaillira, chevauchant toujours cette dernière. Un de ces chevaucheurs de ressac raconte : “Vous vous trouvez enfermé si profondément dans le tunnel que personne sur la plage ne peut vous voir (…). Vous êtes si loin à l’intérieur de la vague qu’elle se brise au-dessus de votre tête et autour de vous. Et quand vous en sortez, vous n’êtes même pas mouillé.”

L’excitation qu’on éprouve à chevaucher ainsi une vague est sans aucun doute la raison majeure de la vogue grandissante de ce sport. Néanmoins, il n’est pas nouveau.

Origine du surf

Certaines personnes pensent que ce sport prit naissance dans les îles du Pacifique Sud, non loin de Tahiti. Des habitants de cette région allèrent s’installer aux îles Hawaii où le surf prit un grand essor. Les membres de la famille royale se distinguèrent particulièrement dans cet art dont l’enseignement faisait partie de l’éducation des jeunes gens de la noblesse.

En 1778, quand le capitaine Cook et son équipage explorèrent ces îles, ils virent les indigènes chevaucher d’énormes vagues sur des planches. Leur habileté stupéfiait les nouveaux venus. Un témoin oculaire déclara : “Ils accomplissent ces manœuvres difficiles et dangereuses avec une hardiesse et une adresse à peine croyables.”

Les Hawaiiens d’autrefois employaient de petites planches légères avec lesquelles ils pouvaient facilement tourner et se lancer en biais sur la surface de la vague, comme le font les “surfers” modernes. Mais les planches plus grandes, moins maniables, étaient aussi en usage, surtout parmi les membres de la famille royale. Au musée Bishop d’Honolulu, se trouve exposée la planche dont se servait le chef hawaiien Paki, dans les années 1830. Elle mesure près de 18 mètres et pèse environ 80 kilos.

Le surf faisait vraiment partie de la vie hawaïenne. C’était, selon les observateurs, “le passe-temps national”, “l’amusement favori”. Cependant, tout changea avec l’arrivée des missionnaires calvinistes dans la première moitié du dix-neuvième siècle. Ces derniers découragèrent le mode de vie traditionnel des indigènes, y compris le surf qui s’est pratiquement perdu.

Renaissance

Le duc Kahanamoku, vainqueur olympique du 100 mètres nage libre en 1912, eut une grande part dans la renaissance du surf. En 1925, à Newport Beach, en Californie, il démontra l’utilité de la planche de surf en accomplissant le sauvetage spectaculaire de huit personnes, quand la mer démontée eut fait chavirer leur yacht. En trois voyages, il ramena les survivants sur la plage. Sa planche de 18 mètres est conservée au Musée hawaiien de cire à Honolulu.

En 1915, le duc Kahanamoku a visité l’Australie et fait une démonstration de surf à Freshwater Beach près de Sydney. Ce sport commença alors à être pratiqué sur le continent australien. Quelques années avant la Première Guerre mondiale, il fut introduit sur les plages californiennes. Le Pacific Electric Railroad, dans un effort pour augmenter la vente de billets, engagea George Freeth, un Hawaiien d’origine irlandaise, pour faire des démonstrations de surf à Redondo Beach. Cela attira des milliers de spectateurs sur les plages de Californie ; tandis que les affaires de la compagnie s’amélioraient, ce sport s’établit dans la région.
Pendant un long moment, le surf se limita aux rivages de Hawaii, de Californie et d’Australie. Mais récemment, il se répandit dans le monde entier, partout où les plages le permettent. Néanmoins, c’est surtout à Hawaii qu’il se pratique.

Les raisons de la vogue actuelle

Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale et surtout au cours des quinze dernières années que le surf a acquis une véritable popularité. Une des principales raisons est l’amélioration apportée aux planches de surf.
Jusque dans les années 1950, ces planches étaient grandes et lourdes, pesant plus de cinquante kilos. Non seulement il fallait être vigoureux pour les porter, mais elles ne permettaient que peu de manœuvres dans l’eau. En fait, le surf consistait uniquement à se tenir debout sur la planche et à chevaucher la vague jusque sur la plage. Ce n’est qu’au cours des années 1950, quand apparurent les planches plus légères, qu’on put renouveler les exploits étonnants et difficiles des Hawaiiens d’autrefois. Depuis lors, les planches de surf sont devenues de plus en plus légères. On en fait à présent en fibres de verre qui ne pèsent que quatre à huit kilos.

La prospérité et les loisirs plus longs sont d’autres facteurs qui ont contribué à la vogue du surf. En outre, la publicité que donnent la télévision et le cinéma aux concours et aux exhibitions de surf a incité des milliers de gens à s’adonner à ce sport.

Comment apprendre le surf

Vu de la plage il semble des plus faciles. Mais ne vous y trompez pas, ce sport demande non seulement de la puissance musculaire, mais aussi une bonne coordination des mouvements, de l’équilibre et du rythme. Les champions s’exercent pendant de longues heures pour acquérir leur virtuosité.

Le surf n’est cependant pas pour tout le monde. Il faut être excellent nageur et jouir d’une bonne condition physique. Les parents devraient exiger que leurs enfants soient capables de nager trois cents mètres sans s’arrêter avant de leur permettre de se servir d’une planche de surf. Il est aussi conseillé d’apprendre d’abord à traverser les vagues à la nage.

Pour cela, on n’emploie aucune aide artificielle, sauf peut-être des palmes qui permettent de se propulser beaucoup plus rapidement pour attraper une vague déferlante. Il faut surtout savoir bien coordonner ses mouvements dans ce sport. Le principe consiste à commencer à nager juste avant que la vague n’arrive, de sorte que lorsqu’elle saisit le nageur, celui-ci avance à peu près à la même vitesse. La vague le portera alors en avant vers la plage.

Un autre bon moyen d’apprendre à sentir le mouvement des vagues consiste à les chevaucher sur un matelas pneumatique d’environ un mètre de long ou sur une petite planche. C’est un bon entraînement avant de se risquer sur une véritable planche de surf.

Quand on apprend à se servir d’une planche de surf, il faut d’abord s’exercer à la faire avancer en pagayant avec les mains tandis qu’on est couché dessus. Pour un novice, ce n’est pas facile de le faire tout en gardant son équilibre ; il doit s’attendre à tomber bon nombre de fois. Le mieux est de s’exercer en eau calme jusqu’à ce qu’on soit bien entraîné.

Si vous êtes arrivé à ce stade, essayez de pagayer dans le ressac. Laissez la vague déferler de façon qu’elle prenne la planche et vous porte vers le rivage. N’essayez pas de vous mettre debout avant de savoir bien manœuvrer en position couchée. Quand vous commencerez à vous mettre debout, vous tomberez souvent ; mais avec beaucoup de pratique vous apprendrez à garder l’équilibre.

Maintenant vous êtes peut-être prêt à pagayer pour aller au-delà du déferlement de la vague. C’est parfois très difficile. Équilibrez votre corps de sorte que l’avant de la planche soit légèrement au-dessus de la surface de l’eau. Une fois hors du ressac, vous pouvez choisir une vague et essayer de la chevaucher.

La prudence est nécessaire

Comme presque tous les sports, celui-ci comporte des dangers. Le plus grand provient de la planche, généralement celle de quelqu’un d’autre. Une planche à la dérive peut infliger des blessures graves ou même mortelles. N’essayez jamais de saisir une planche qui vient vers vous. Plongez en-dessous et après vous la rattraperez.

Rappelez-vous également ceci : Il ne faut jamais faire du surf tout seul, car on peut avoir besoin d’aide. Soyez courtois. Restez hors du chemin des autres. Connaissez vos limites aussi bien que vos capacités ; ne faites pas du surf quand les vagues sont si grandes qu’elles pourraient mettre votre vie en péril. En outre, sachez quels sont les dangers que présente la région.

Dans certains endroits, il y a des courants causés par de grosses masses d’eau se déplaçant vers les hauts-fonds. Repérez-les avant d’entrer dans l’eau. Ils sont reconnaissables grâce à un triangle d’eau plus claire ou d’écume. Si vous êtes pris par un de ces courants, n’essayez pas de lutter, nagez en vous laissant porter par lui jusqu’à ce qu’il ait perdu sa force. Surtout, ne vous affolez pas. Si vous êtes un bon nageur, vous ne serez pas emporté si loin que vous ne puissiez revenir.

TransPacific Le surf pourquoi est il si populaire ?
Comment gagner Le surf pourquoi est il si populaire ?

Si vous aimez cet article, laissez-nous un commentaire plus bas et partagez le sur Twitter et sur Facebook avec les boutons ci-dessous, j'en serai ravi!

Abonnez-vous à notre Newsletter et soyez automatiquement
informé dès qu'un nouvel article est publié,
recevez nos 4 cadeaux de bienvenue.
Nom:
Adresse mail:

Sachez que vos données resteront confidentielles
Concu par WP-Optin-Form

Laisser un commentaire


Ce blog est dofollow ! 

Voulez-vous obtenir
GRATUITEMENT
du trafic sur votre site ou votre Blog ?


Créer une vidéo pour augmenter ses visiteurs   methode secrète pour le marketing

Dites moi ci-dessous à quelle
adresse e-mail
je peux vous
envoyer gratuitement
mes deux supers cadeaux.

Prénom:
Adresse mail:
Travail a domicile Option Binaire
Logiciel de Référencement
Utiles

Travail a domicile Trade
Notre blog degoter.com est Boosté par WP-AVALANCHE

Notre blog degoter.com est Dofollow! Vos commentaires seront référencés rapidement par Google...et bien d'autres!

-->