CComment gagner de l'argent avec les Options Binaires

Suivez nous sur :
suivez degoter.com sur youtube suivez degoter.com sur degoter.com sur feeds feedburner suivez degoter.com sur Twitter
Translator
Notre Coup de Coeur

Logiciel de référencement Quick Reference


Travail a domicile Option Binaire


Expert en marketing internet

Abonnez-vous!
Soyez automatiquement informé dès
qu'un sujet est inséré.

Cliquez ici pour
VOUS abonner

Abonnement RSS
Ebook Offert

GRATUIT VOTRE PACK TWITTER

Augmenter votre trafic grace à twitter

Développez votre réseau Twitter pour enfin obtenir un trafic GRATUIT de qualité.


Laissez nous un commentaire, vous pouvez y ajouter un lien de votre choix, cela améliore VOTRE référencement, notre BLOG est en "Doffolow" ! De plus, je vous offre DES superbes cadeaux ;)

la philatélie – Une distraction instructive

LES uns considèrent la philatélie comme la distraction la plus intéressante qui soit, tandis que les autres la dédaignent. Néanmoins, elle séduit des gens de tous les rangs sociaux et de tout âge.

Il semble que la première allusion à ce passe-temps remonte à 1841, l’année qui suivit l’émission de timbres-poste en Angleterre. En effet, cette année-là, le Times de Londres portait cette annonce :

“Jeune dame désireuse de tapisser son cabinet de toilette avec des timbres-poste oblitérés, a jusqu’à présent reçu tant d’aide de ses amis qu’elle a réussi à rassembler 16 000 de ces petites vignettes. Ce nombre étant insuffisant toutefois, elle saurait infiniment gré à toute personne disposant de timbres-poste oblitérés (autrement dit inutiles) d’être assez gentille pour l’aider à réaliser son caprice.”

Depuis lors, de nombreux collectionneurs de timbres ont retiré beaucoup de plaisir de cette distraction, qui de plus constitue pour eux une véritable détente. D’autres aiment surtout le côté éducatif de la philatélie ou sont attirés par la beauté artistique des timbres. D’autres encore songent à l’aspect lucratif de ce passe-temps.

Un peu d’histoire

Avant l’avènement du service postal, les gens confiaient leurs messages et leurs lettres à des voyageurs. Au seizième siècle, un service postal international fonctionnait entre un certain nombre d’États européens, mais il coûtait cher et était loin d’être rapide. En 1680, un Anglais du nom de Dockwra institua à Londres un service de courrier pour lettres. Toutes les heures, on ramassait les lettres déposées dans des boîtes disséminées dans différents quartiers de la ville. Les distributions avaient lieu dix fois par jour et le prix de l’acheminement d’une lettre n’était que de un penny.

Cependant, comme l’exploitation d’un service postal était un privilège accordé uniquement aux membres de l’aristocratie, on supprima bientôt le service de Dockwra. Les nobles désiraient gagner un maximum d’argent pour un minimum de service. Il en résulta une corruption qui donna naissance à l’expression “aussi fourbe qu’un postier”.

Cependant, avec l’essor du commerce et de l’industrie, le besoin d’un service postal entre d’autres régions commença à se faire sentir. Le public réclamait une réforme postale et le gouvernement finit par nommer une commission d’enquête. En 1837, sir Rowland Hill publia une brochure intitulée “La réforme postale”. Il recommanda l’acheminement de lettres vers n’importe quelle destination en Angleterre pour un penny. Le gouvernement britannique donna suite à cette recommandation, et en 1840 il rétablit l’affranchissement d’un penny et émit les premiers timbres-poste adhésifs pour lettres.

Il s’agissait du célèbre timbre à l’effigie de la reine Victoria (appelé aujourd’hui le one penny noir) et du timbre bleu à deux pence. Environ deux ans plus tard, le premier timbre adhésif américain fut mis en circulation par le service postal de New York.

Par ce moyen le port de trois cents pour toute lettre postée à l’intérieur de la ville était payé d’avance. En 1851, le Canada émit son premier timbre — de trois pence — portant l’image d’un castor.

En 1966 une autorité en la matière estima que plus de 156 000 sortes de timbres avaient déjà été émises autour du globe, et au moins 54 228 en Europe. Il n’est donc pas étonnant que les philatélistes aient plutôt tendance à se spécialiser dans un domaine particulier.

Les outils du philatéliste

Il existe quantité de livres traitant de philatélie que l’on peut consulter dans les bibliothèques publiques ou acheter. Ces ouvrages permettent de connaître la valeur des divers timbres et donnent des conseils concernant ceux qui offrent le plus grand intérêt. Pour classer les timbres il vaut mieux employer un album, et une loupe est également utile.

Certains commencent leur collection par les timbres qu’ils enlèvent des lettres arrivant à leur domicile ou à leur lieu de travail. D’autres achètent des pochettes de timbres. En général, les plus grandes pochettes contiennent les meilleurs timbres. Il est possible ainsi d’obtenir environ 70 pour cent des timbres courants du monde.

Un panorama postal

Une collection de timbres-poste constitue un véritable livre d’histoire, car ces petites vignettes représentent des scènes de guerre et de paix, des réalisations scientifiques, des rois, des reines, des présidents et même des dictateurs cruels. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les deux camps se servaient des timbres comme moyen de propagande. Le commerce et l’industrie ont également exercé une influence sur le choix des motifs des timbres-poste.

L’album du philatéliste qui collectionne les timbres portant des images d’animaux, est un jardin zoologique en miniature. Le koala, le curieux ornithorynque et le kangourou ont tous figuré sur des timbres australiens. Certains timbres péruviens ont eu pour motif le lama, tandis que le crocodile a orné les lettres libériennes. L’humble tortue a figuré sur des timbres vietnamiens et équatoriens. Le lion, le léopard, la gazelle, le chameau, le loup et l’hippopotame ont été représentés sur ceux du Danemark, de l’Angola, d’Israël, de l’Égypte, de la Turquie et de la Somalie.

Dans son amour, notre Créateur a également paré notre planète de quantité d’oiseaux ravissants que l’on peut connaître en collectionnant les timbres ayant pour thème les oiseaux des diverses nations. L’aigle à la vue perçante figure sur des timbres de la Pologne, de l’Albanie et de la Syrie, pour ne parler que de quelques pays. Le Venezuela a pris comme motif le vautour, la Hongrie le corbeau, la province (espagnole) du Sahara l’autruche, la Corée le faucon, tandis que l’Autriche, la Chine, Monaco et d’autres pays encore ont choisi la mouette au vol gracieux. L’oiseau de paradis est représenté dans toute sa splendeur sur les timbres de la Nouvelle-Guinée. Enfin, les vignettes de la Yougoslavie, du Mozambique et de l’Antigua s’ornent du pélican à l’énorme mandibule. La liste des oiseaux représentés sur les timbres est longue, à la grande joie des philatélistes d’ailleurs.

Au cours des années, des fleurs, des arbres et d’autres plantes ont figuré sur les timbres de nombreux pays, de même que des ponts, des barrages, des édifices publics, des fleuves et des montagnes. Sans conteste, grâce à la philatélie on peut étudier une grande variété de matières à la fois instructives et intéressantes.

Évidemment, certains timbres tendent à propager des idées contraires aux principes chrétiens. Beaucoup d’entre eux glorifient des chefs militaires et politiques, des guerres et des conquêtes.

Des timbres d’un intérêt spécial

Évidemment, les timbres peu communs intéressent particulièrement les philatélistes. La Sierra Leone a émis notamment les énormes timbres dits “Pièces d’or”. Selon le Daily Mail de Freetown, chacun de ces timbres est “gravé en taille-douce individuellement et avec une précision telle que, mis à côté de la pièce qu’il représente, il lui ressemble de façon extraordinaire jusque dans les moindres détails”. Les plus grands de ces timbres, qui mesurent un peu plus de huit centimètres de large, portent l’image d’une tête de lion ou d’une carte du pays.

Les philatélistes attachent beaucoup d’importance aux singularités. Un timbre de la Papouasie portant le nom de tous les bureaux de poste du pays n’est pas seulement original ; il fut aussi le premier à être émis dans ce pays. En 1835, le Cap de Bonne Espérance émit les premiers timbres triangulaires. Les premiers timbres du Brésil, datant de 1843, ont reçu le surnom d’“œils-de-bœuf” en raison de leur forme ovale.

Le timbre le plus rare du monde est le magenta d’un cent émis par la Guyane britannique (aujourd’hui la Guyana). En 1956 on a refusé l’offre de 65 000 dollars (plus de 53 360 euros) pour le seul exemplaire connu. En 1970, il fut vendu pour 280 000 dollars (234 791 euros).

Les anomalies ou erreurs font de certains timbres des spécimens rares. Le centre du timbre canadien émis en 1959 pour commémorer l’ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent, fut renversé par erreur. Aujourd’hui, ce timbre (oblitéré ou non) vaut plus de 1 982 euros. Selon le catalogue de Scott, le timbre carmin et bleu de 24 cents de la poste aérienne des États-Unis, se vend actuellement environ 20 887 €uros.

Il date de 1918 et sa singularité est l’image d’un avion renversé.

Un timbre autrichien portait l’image d’un marchand de vin de la basse Autriche en costume national. Tous les détails de cette image étaient corrects, sauf les oreilles de cet homme, qui étaient à l’envers. Un timbre des îles Saint-Christophe et Nevis montrait Christophe Colomb à bord de son navire lors de son voyage historique de 1492. Un philatéliste observateur remarqua que le célèbre navigateur scrutait la côte du Nouveau Monde à travers un télescope. Il s’agissait bien sûr d’un anachronisme, car le télescope ne fut inventé que cent ans plus tard. De telles erreurs augmentent le charme de la philatélie.

TransPacific la philatélie
Comment gagner la philatélie

Si vous aimez cet article, laissez-nous un commentaire plus bas et partagez le sur Twitter et sur Facebook avec les boutons ci-dessous, j'en serai ravi!

Abonnez-vous à notre Newsletter et soyez automatiquement
informé dès qu'un nouvel article est publié,
recevez nos 4 cadeaux de bienvenue.
Nom:
Adresse mail:

Sachez que vos données resteront confidentielles
Concu par WP-Optin-Form

3 réponses à “la philatélie”

Laisser un commentaire


Ce blog est dofollow ! 

Voulez-vous obtenir
GRATUITEMENT
du trafic sur votre site ou votre Blog ?


Créer une vidéo pour augmenter ses visiteurs   methode secrète pour le marketing

Dites moi ci-dessous à quelle
adresse e-mail
je peux vous
envoyer gratuitement
mes deux supers cadeaux.

Prénom:
Adresse mail:
Travail a domicile Option Binaire
Logiciel de Référencement
Utiles

Travail a domicile Trade
Notre blog degoter.com est Boosté par WP-AVALANCHE

Notre blog degoter.com est Dofollow! Vos commentaires seront référencés rapidement par Google...et bien d'autres!

-->