Comment r�f�rencer mon site dans les moteurs de recherches

Suivez nous sur :
suivez degoter.com sur youtube suivez degoter.com sur degoter.com sur feeds feedburner suivez degoter.com sur Twitter
Translator
Notre Coup de Coeur

Logiciel de référencement Quick Reference


Travail a domicile Option Binaire


Expert en marketing internet

Abonnez-vous!
Soyez automatiquement informé dès
qu'un sujet est inséré.

Cliquez ici pour
VOUS abonner

Abonnement RSS
Ebook Offert

GRATUIT VOTRE PACK TWITTER

Augmenter votre trafic grace à twitter

Développez votre réseau Twitter pour enfin obtenir un trafic GRATUIT de qualité.


Laissez nous un commentaire, vous pouvez y ajouter un lien de votre choix, cela améliore VOTRE référencement, notre BLOG est en "Doffolow" ! De plus, je vous offre DES superbes cadeaux ;)

Comment être un retraité heureux

LA RETRAITE ! Bien des travailleurs y pensent avec envie. Ils s’imaginent naïvement, qu’ils seront libérés du dur labeur et des responsabilités, qu’ils pourront enfin faire ce qui leur plaît, se délasser, s’ »amuser ». Pour un nombre appréciable de gens, les choses se passent effectivement ainsi. C’est ce qu’ont montré des études approfondies faites par deux universités.

En revanche, dans beaucoup de cas, la retraite est loin d’être une bénédiction. Selon des chercheurs, « les ‘Années dorées’ dont parle la publicité américaine sont trop souvent des années d’apathie, de dépression et de désespoir ». Un autre rapport montre comment la retraite peut être la cause de maux de tête, de dépression, de troubles digestifs, d’un excès de sommeil, d’irritabilité, d’un manque d’intérêt et d’une consommation accrue de boissons alcooliques.

Un des directeurs de l’Association américaine des personnes retraitées dit que « beaucoup de [retraités] sont amers. Ils pensent : ‘La compagnie ne voulait plus de moi, elle m’a mis dehors. »‘ Le Dr F. Cookinham est plus ou moins d’accord avec eux. Il a quatre-vingt-onze ans et c’est le médecin en activité le plus âgé de Californie ; après cinquante-huit ans de pratique il fait toujours des visites à domicile. « Beaucoup d’hommes qui sont mis à la retraite à 65 ans sont au mieux de leur forme, dit-il. La retraite est un crime contre 50 pour cent d’entre eux. » Un couple de chercheurs fit une enquête auprès de retraités du monde entier, tant dans les pays d’Europe, y compris la Russie, qu’en Chine, au Japon et aux États-Unis. Tous deux sont arrivés à la conclusion que « le problème de la solitude des personnes âgées existe dans la plupart des pays développés du monde, peu importe le système de gouvernement ».

À soixante-cinq ans, un homme a une espérance de vie d’environ treize ans et une femme de dix-sept ans. Naturellement, pour les 25 pour cent (aux États-Unis) qui continuent à travailler, la retraite ne pose pas de problème immédiat, mais ce peut être le cas pour le reste. La retraite est un grand changement dans la vie de quelqu’un et on devrait s’y préparer comme on se prépare au mariage ou à une carrière. Une autorité en la matière a dit : « Il faudrait s’y préparer affectivement, financièrement et même physiquement (…). Si l’on s’est bien organisé avant la retraite, on évitera nombre de difficultés. » Une institution financière bien connue, la Banque royale du Canada, conseille de commencer à s’informer concernant la retraite dès l’âge de quarante ans. Une encyclopédie (Encyclopædia of Occupational Health and Safety), publiée par l’Organisation internationale du travail, déclare qu’il faudrait y penser au moins cinq ans à l’avance. Et, d’après une publication australienne sur le travail, on se prépare une heureuse vieillesse en adoptant, dès l’adolescence, un régime équilibré.

La question financière

S’organiser pour la retraite implique quantité de facteurs. Il y a d’abord la question des revenus. De nos jours, la plupart des gens qui vivent dans les pays développés reçoivent une allocation quelconque de la « Sécurité sociale ». La somme peut être suffisante pour vivre, même si elle ne représente que la moitié de ce qu’on gagnait. Pouvez-vous avoir une pension ? Cela vous aiderait. S’organiser signifie aussi avoir des économies dans une banque, des actions, des obligations, des biens mobiliers ou avoir contracté une assurance.

S’organiser pour la retraite signifie encore s’habituer à une situation plus modeste, dépenser moins pour la nourriture, les vêtements, le logement et les distractions. Dressez une liste des choses qui, pour vous, sont les plus importantes et celles qui le sont moins. Pensez au vieux dicton qui dit : « Ce n’est jamais ceci ET cela, mais ceci OU cela. » Si vous estimez que vous aurez besoin de revenus supplémentaires, examinez les possibilités qui s’offrent à vous. Elles sont nombreuses ; tout dépend de vos capacités, de vos ressources et de l’endroit où vous habitez. Peut-être pourriez-vous entreprendre une petite affaire, par exemple la culture de plantes ou de champignons, ou encore un modeste service de nettoyage.

Avez-vous un passe-temps favori qui pourrait devenir lucratif ? Un ingénieur des chemins de fer, qui appartenait à une famille de luthiers, aimait fabriquer des violons. À présent, en tant que retraité, il peut s’en donner à cœur joie. Une femme retraitée confectionne des poupées en chiffon et les vend ; un couple âgé sculpte de petites diligences en bois. Aux États-Unis, le gouvernement a pris une initiative spéciale en faveur des fermiers retraités. Trois jours par semaine, ils sèment du gazon, plantent des arbres, nettoient des lacs et des étangs et construisent des tables de pique-nique et des foyers pour barbecue. Ils reçoivent 40 dollars par semaine (32 €uros).

En vérité, vous avez de nombreuses possibilités de résoudre le problème des revenus insuffisants, à condition d’être réaliste.

Le lieu de votre habitation

Il vous faudra aussi décider du lieu où vous habiterez. Aux États-Unis, beaucoup de retraités vont s’établir dans un État au climat agréable, comme la Floride, la Californie ou l’Arizona. Ils évitent ainsi les rigueurs de l’hiver, toujours pénible pour les personnes âgées, mais ils font aussi des économies de combustible et de vêtements.

Nombreux sont ceux qui s’en vont dans un des pays de l’Amérique latine. Ils y jouissent d’un climat tropical, mais aussi d’un avantage économique que ces pays, amateurs de dollars, offrent aux retraités sous forme d’une exemption d’impôts.

Pour s’éviter du travail et épargner de l’argent, il est sage de s’installer dans une maison ou un appartement plus petit. Toutefois, il y aurait beaucoup à dire à propos des immeubles où ne vivent que des retraités. C’est du moins l’avis de certains sociologues européens. Il serait bien aussi de considérer les avantages relatifs de la ville, de la banlieue et de la campagne. Il y a notamment la question des transports, de la proximité des parents et amis et d’un centre commercial.

La santé

Pour le retraité, la santé est de première importance. Qui désire mourir ? Une bonne santé vous fait désirer vivre et vous permet de vivre le plus longtemps possible. Le régime et l’exercice seront vos deux principaux soucis. En vieillissant, on a besoin de moins de nourriture, surtout si l’on mène une vie moins active. Mais si vous avez beaucoup de temps et peu de sujets d’intérêt, vous risquez de manger davantage, ce qui vous conduira plus vite au tombeau.

Cependant, si vous vivez seul, vous avez peut-être le problème opposé. On a dit que pour qu’un homme prenne plaisir à ses repas, quelqu’un doit avoir cuisiné pour lui, et pour qu’une femme mange avec goût, elle doit avoir quelqu’un pour qui cuisiner. Si donc vous vivez seul, peut-être ne vous nourrissez-vous pas suffisamment. Assurez-vous que vous consommez assez de protéines, de vitamines et de minéraux. Vous trouverez des minéraux dans les fruits et les légumes, mais peut-être sera-t-il nécessaire que vous en preniez en supplément sous forme de comprimés.

L’exercice est aussi important, sinon plus, qu’un bon régime. C’est pourquoi le président de la commission sur le vieillissement, de l’Association médicale américaine, déclara : « L’oisiveté peut tuer. (…) Quand vous prenez votre retraite, vous quittez votre travail et vous restez chez vous. Et là commence le problème. » Ceux qui demeurent actifs après soixante-cinq ans vivent plus longtemps ; telle est la conclusion à laquelle est arrivé un chercheur, le Dr R. Hamblin, qui fit une étude sur le sujet pour l’Administration des anciens combattants des États-Unis. Le Dr J. Montague, éminent spécialiste des intestins et de l’estomac, aujourd’hui disparu, a exprimé les mêmes sentiments. Il resta actif jusqu’à sa mort, alors qu’il avait largement dépassé les soixante-dix ans. Il affirmait qu’un homme robuste et en bonne santé ne devrait « jamais prendre sa retraite ». « Un homme pourrait, dit-il, abandonner ses activités habituelles pour d’autres moins dures et plus agréables, mais je ne pense pas qu’il devrait jamais cesser de travailler. »

Il vous faut donc avoir une activité physique quelconque si vous voulez rester en bonne santé après votre retraite. Peut-être choisirez-vous la nage, la marche ou encore le golf. L’idéal serait que votre activité soit en même temps utile. Selon le Dr Walter Alvarez, une autorité médicale, l’activité physique est encore plus efficace qu’un bon régime pour éviter les crises cardiaques. Il a dit : « Il vaut peut-être mieux marcher un kilomètre ou deux par jour que de se priver de nourriture. (…) La pire chose que puisse faire quelqu’un qui a passé l’âge mûr est de ne pas prendre assez d’exercice. La paresse est sans doute un ennemi plus grand que la gourmandise. »

Un esprit jeune

Le bien-être physique ne constitue qu’un aspect de la question. Il faut aussi garder l’esprit jeune, être en forme mentalement et affectivement. Pour cela, il est indispensable d’avoir des sujets d’intérêt, de rester curieux, de désirer apprendre et s’occuper. Ces qualités peuvent persister dans la vieillesse, ainsi que le montre un article paru dans le New York Times du 23 janvier 1974 et intitulé : « La vieillesse : Un état d’esprit, non pas le nombre des années. »

Cet article parlait de cinq femmes new-yorkaises, toutes âgées de plus de soixante-quinze ans, qui menaient une vie active et bien remplie. L’une voyage et divertit des clubs féminins, des collèges et des groupes paroissiaux en racontant des histoires ; une autre travaille comme dame de compagnie six ou sept soirées par semaine et elle apprend l’espagnol ; une autre encore accomplit un travail bénévole avec des jeunes deux jours par semaine et ne regarde pas à marcher près de cinq kilomètres pour se rendre à pied d’œuvre. L’une d’elles déclara : « Je m’intéresse trop à ce que je fais pour avoir le temps de vieillir. »

Tous ceux qui s’efforcent d’améliorer le sort des retraités insistent sur la nécessité pour ceux-ci de garder leur curiosité en éveil et d’avoir des sujets d’intérêt. Beaucoup de retraités se plaignent de s’ennuyer, disent-ils, mais en réalité ils sont trop paresseux pour faire quelque chose qui rende leur vie intéressante et utile. Certains ne se donnent même pas la peine d’aller jusqu’au centre récréatif prévu pour eux, bien qu’il ne soit pas très éloigné. Et, si on leur propose un travail agréable et pas fatigant, ils se prétendent trop occupés. Occupés à quoi ? À tourner en rond !

Le fait est qu’on ne peut pas passer tout son temps à se divertir, pas plus qu’on ne peut passer tout son temps à manger, à se reposer ou à dormir. Ce ne sont là que des moyens d’atteindre un but. C’est pourquoi un professeur de médecine retraité s’insurgeait contre l’emploi du mot « retraite » qui suggère qu’on se retire de la vie active et qu’on ne fait rien. À sa place il préférerait l’expression « les années du libre choix » parce qu’on est libre de choisir ce qu’on veut faire, quand et comment le faire.

TransPacific La retraite
Comment gagner La retraite

Si vous aimez cet article, laissez-nous un commentaire plus bas et partagez le sur Twitter et sur Facebook avec les boutons ci-dessous, j'en serai ravi!

Abonnez-vous à notre Newsletter et soyez automatiquement
informé dès qu'un nouvel article est publié,
recevez nos 4 cadeaux de bienvenue.
Nom:
Adresse mail:

Sachez que vos données resteront confidentielles
Concu par WP-Optin-Form

Laisser un commentaire


Ce blog est dofollow ! 

Voulez-vous obtenir
GRATUITEMENT
du trafic sur votre site ou votre Blog ?


Créer une vidéo pour augmenter ses visiteurs   methode secrète pour le marketing

Dites moi ci-dessous à quelle
adresse e-mail
je peux vous
envoyer gratuitement
mes deux supers cadeaux.

Prénom:
Adresse mail:
Travail a domicile Option Binaire
Logiciel de Référencement
Utiles

Travail a domicile Trade
Notre blog degoter.com est Boosté par WP-AVALANCHE

Notre blog degoter.com est Dofollow! Vos commentaires seront référencés rapidement par Google...et bien d'autres!

-->