Comment r�f�rencer mon site dans les moteurs de recherches

Suivez nous sur :
suivez degoter.com sur youtube suivez degoter.com sur degoter.com sur feeds feedburner suivez degoter.com sur Twitter
Translator
Notre Coup de Coeur

Logiciel de référencement Quick Reference


Travail a domicile Option Binaire


Expert en marketing internet

Abonnez-vous!
Soyez automatiquement informé dès
qu'un sujet est inséré.

Cliquez ici pour
VOUS abonner

Abonnement RSS
Ebook Offert

GRATUIT VOTRE PACK TWITTER

Augmenter votre trafic grace à twitter

Développez votre réseau Twitter pour enfin obtenir un trafic GRATUIT de qualité.


Laissez nous un commentaire, vous pouvez y ajouter un lien de votre choix, cela améliore VOTRE référencement, notre BLOG est en "Doffolow" ! De plus, je vous offre DES superbes cadeaux ;)

Drogues : comment y vient-on ?

 » J’AVAIS 13 ans quand la sœur de mon meilleur ami m’a invité chez eux un soir. Tout le monde a commencé à fumer de la marijuana. Au début, j’ai refusé, mais après plusieurs propositions, j’ai fini par essayer.  » C’est ainsi que Michael, un Sud-Africain, explique son initiation à la drogue.

 » Je viens d’une famille attachée aux traditions et qui travaille dans la musique classique. Je faisais partie d’un orchestre dont un des musiciens avait l’habitude de fumer de la marijuana durant les entractes. Pendant des mois, il a persisté à m’en proposer. J’ai fini par accepter, et j’ai commencé à en consommer régulièrement.  » Voilà comment Darren, un Canadien, s’est mis à la drogue.

Michael et Darren se sont tournés tous deux vers d’autres substances, telles que le LSD, l’opium et des stimulants. Maintenant qu’ils ne sont plus toxicomanes, ils reconnaissent que la pression de l’entourage a été la principale raison de leur apprentissage de la drogue.  » Je n’avais jamais imaginé que je me droguerais un jour, raconte Michael, mais ces petits jeunes étaient mes seuls amis, et naturellement je les ai accompagnés.  »

Le monde du divertissement

La pression de l’entourage joue sans aucun doute un rôle primordial dans l’initiation à la drogue, et les jeunes sont particulièrement influençables. De plus, ils ont sous les yeux l’exemple de leurs idoles du monde du spectacle, qui exercent une influence puissante sur leurs fans.

L’industrie du spectacle est considérablement touchée par la toxicomanie. Des célébrités de la musique en arrivent souvent à consommer des drogues dures à un moment ou à un autre de leur carrière. De nombreuses vedettes du cinéma sont aussi des toxicomanes.

Les artistes confèrent aux drogues un éclat et une fascination que les jeunes semblent trouver irrésistibles. En 1996, le magazine Newsweek signalait :  » Les rues de Seattle grouillent de gamins venus là pour se droguer à l’héroïne, juste parce que Cobain [vedette du rock] l’a fait.  »

Les revues, les films et la télévision enjolivent l’univers de la drogue. De même, certains créateurs de mode renommés ont mis en vedette des mannequins maigres et hâves, imitant l’allure des toxicomanes.

Comment naît la dépendance ?

Beaucoup d’autres facteurs contribuent à l’essor de la toxicomanie, notamment la frustration, la dépression, l’absence de but dans la vie, mais aussi les difficultés économiques, le chômage et le piètre exemple des parents.

Les plus mal à l’aise dans les relations humaines se droguent pour affronter leur vie sociale. Ils croient que la drogue renforce leur assurance, qu’elle les rend intelligents et plaisants. Elle est une solution de facilité pour d’autres, qui refusent de prendre leur vie en main.

L’ennui est une autre raison pour laquelle les jeunes se tournent vers la drogue.

Le livre L’ivresse du risque : pourquoi des adolescents agissent-ils ainsi ? (angl.) fait ce commentaire sur l’ennui et l’absence de surveillance de la part des parents :

« Garçons et filles rentrent de l’école dans une maison vide. Évidemment, ils sont seuls et ne veulent pas le rester. Des amis les rejoignent, mais souvent ils s’ennuient, même ensemble. Ils regardent à la télévision des feuilletons et des émissions musicales qui n’en finissent pas, ou surfent sur le Net en quête de sensations. Le tabac, la drogue et l’alcool deviennent facilement des ingrédients de ce scénario. »

Voici ce qu’a dit Michael, cité plus haut, sur l’absence de surveillance de la part de ses parents :  » J’avais une vie de famille heureuse. Nous étions très proches les uns des autres. Cependant, mes parents travaillaient tous les deux et personne ne nous surveillait pendant la journée. Et puis nos parents nous laissaient une incroyable liberté. Il n’y avait aucune discipline. Mes parents étaient loin de s’imaginer que je me droguais.  »

Une fois dépendants, beaucoup continuent à se droguer pour une raison simple : ils aiment ça. Michael, qui se droguait tous les jours, explique ce qu’il ressentait :  » Je vivais comme dans un rêve. Je pouvais échapper à toutes les pressions. Je ne me sentais jamais menacé. Tout était beau.  »

Dick, un autre ex-toxicomane sud-africain, décrit ainsi les sensations que lui procurait la marijuana qu’il fumait depuis l’âge de 13 ans :  » Je m’esclaffais à toutes les blagues. Tout était marrant.  »

Les mises en garde contre les dangers de la drogue ne semblent pas effrayer les jeunes, qui ont tendance à penser :  » Ça ne m’arrivera pas.  » Le livre Discussion avec votre adolescent (angl.) explique pourquoi les jeunes ignorent les avertissements :  » Ils ont une telle énergie qu’ils n’arrivent pas à croire que leur santé en pâtira. Ce sentiment d’invulnérabilité est très courant chez les adolescents. Ils pensent que le cancer du poumon, l’alcoolisme et l’accoutumance à des drogues dures n’arrivent qu’aux personnes plus âgées, pas à eux.  » Beaucoup n’ont tout simplement aucune conscience des risques, comme le prouve le succès d’une drogue : l’ecstasy. Qu’est-ce au juste ?

L’ecstasy et le monde des raves

Le MDMA, une drogue à base d’amphétamines connue sous le nom d’ecstasy, est couramment consommé lors de nuits entières passées à danser et appelées raves. Les revendeurs d’ecstasy soutiennent l’idée qu’elle est un euphorisant inoffensif doublé d’un puissant tonifiant pour danser jusqu’au petit jour. Cette drogue stimule les danseurs pendant des heures, jusqu’à ce qu’ils finissent par éprouver ce qu’un auteur a décrit comme  » un quasi état de transe qu’ils appellent ‘ tomber dans les choux ‘ « . Une jeune explique ce qui attire dans l’ecstasy :  » Un grand frisson démarre dans tes orteils puis, tout en montant lentement jusqu’à la tête, t’enveloppe d’une chaleur et d’un amour incroyables.  »

Des scanographies du cerveau de consommateurs réguliers d’ecstasy prouvent que cette substance n’est pas aussi inoffensive que ses vendeurs le prétendent.

Il est indéniable que l’ecstasy endommage les fibres nerveuses cérébrales et qu’elle réduit le taux de sérotonine.

De tels dégâts pourraient être irréversibles. Ils peuvent provoquer plus tard des troubles comme la dépression et l’amnésie.

On a signalé des décès parmi les consommateurs d’ecstasy. En outre, certains dealers mélangent à l’ecstasy de l’héroïne pour  » ferrer  » leurs clients.

Est-il facile de s’en procurer ?

Dans beaucoup de pays, le prix des drogues a diminué en raison d’une augmentation de l’offre. Cela est dû en partie aux modifications politiques et économiques. L’Afrique du Sud en est un exemple type. Résultant du changement de gouvernement, la multiplication des échanges commerciaux avec d’autres pays, conjuguée à une insuffisance des contrôles douaniers, a accru le trafic de drogue. L’essor du chômage aidant, la vente de stupéfiants est devenue la seule ressource de milliers de personnes. Là où la drogue abonde, le crime et la violence prospèrent. Selon un journal, des enfants scolarisés de Gauteng — certains n’ont que 13 ans — sont sous surveillance policière pour trafic de drogue. Quelques écoles de la province ont commencé à soumettre les élèves à des tests de dépistage.

Quelle est la racine du problème ?

Évidemment, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens se droguent. Mais ce ne sont que les symptômes d’un état de fait bien plus inquiétant : la racine du problème. L’écrivain Ben Whitaker y a fait allusion en ces termes :  » Au-delà de la solitude et du désespoir, l’expansion actuelle de la consommation de drogue trahit dans notre société des défaillances et des travers : sinon, pourquoi un nombre non négligeable de personnes talentueuses et favorisées préféreraient-elles les drogues à la réalité d’aujourd’hui ?  »

C’est une question intéressante qui nous fait prendre conscience que notre société matérialiste et obsédée par la réussite ne parvient pas à satisfaire nos besoins affectifs et spirituels.
TransPacific Drogue   MDMA   ecstasy   raves
Comment gagner Drogue   MDMA   ecstasy   raves

Si vous aimez cet article, laissez-nous un commentaire plus bas et partagez le sur Twitter et sur Facebook avec les boutons ci-dessous, j'en serai ravi!

 

Abonnez-vous à notre Newsletter et soyez automatiquement
informé dès qu'un nouvel article est publié,
recevez nos 4 cadeaux de bienvenue.
Nom:
Adresse mail:

Sachez que vos données resteront confidentielles
Concu par WP-Optin-Form

2 réponses à “Drogue – MDMA – ecstasy – raves”

  • Juste pour info: Je ne défend pas ‘lusage des stupéfiants, ou toute drogue interdit pas la loi mais les psychédélique ne rend pas l’usager dépendant , il faut faire attention à ne pas tout mélanger. De plus les drogue de fêtes n’ont rien à voir avec des psychédélique comme les champignons ou le LSD.

    Les drogues de fêtes sont véritablement un problème de santé public, s’en procurer est parfois plus facile que de trouver un petit pain au chocolat dans une boulangerie à midi. :) Dans certains pays , même pas besoins de chercher, on viens vers vous, je pense d’ailleurs à la suisse pour la cocaine ou amsterdam pour l’exta ou l’héroine.

    A+

  • Très troublant comme témoignage, c’est ce genre de docu qu’ils devraient diffuser en college/lycée !

Laisser un commentaire


Ce blog est dofollow ! 

Voulez-vous obtenir
GRATUITEMENT
du trafic sur votre site ou votre Blog ?


Créer une vidéo pour augmenter ses visiteurs   methode secrète pour le marketing

Dites moi ci-dessous à quelle
adresse e-mail
je peux vous
envoyer gratuitement
mes deux supers cadeaux.

Prénom:
Adresse mail:
Travail a domicile Option Binaire
Logiciel de Référencement
Utiles

Travail a domicile Trade
Notre blog degoter.com est Boosté par WP-AVALANCHE

Notre blog degoter.com est Dofollow! Vos commentaires seront référencés rapidement par Google...et bien d'autres!

-->