CComment gagner de l'argent avec les Options Binaires

Suivez nous sur :
suivez degoter.com sur youtube suivez degoter.com sur degoter.com sur feeds feedburner suivez degoter.com sur Twitter
Translator
Notre Coup de Coeur

Logiciel de référencement Quick Reference


Travail a domicile Option Binaire


Expert en marketing internet

Abonnez-vous!
Soyez automatiquement informé dès
qu'un sujet est inséré.

Cliquez ici pour
VOUS abonner

Abonnement RSS
Ebook Offert

GRATUIT VOTRE PACK TWITTER

Augmenter votre trafic grace à twitter

Développez votre réseau Twitter pour enfin obtenir un trafic GRATUIT de qualité.


Laissez nous un commentaire, vous pouvez y ajouter un lien de votre choix, cela améliore VOTRE référencement, notre BLOG est en "Doffolow" ! De plus, je vous offre DES superbes cadeaux ;)

Qui sont Les Tziganes ou les Roms ?

“LES gitans sont arrivés!” Une telle nouvelle est rarement bien accueillie dans un quartier ou un village. Pour de nombreuses personnes, les Tziganes, communément appelés gitans, sont des voleurs, des asociaux. On les accuse de dégrader affreusement certains lieux en installant des campements négligés et malpropres. Toutefois, ce sentiment de mépris est tout à fait réciproque. En effet, les Tziganes appellent les non-Tziganes gaji ou gorgios. Ces mots et leurs variantes signifient “péquenauds” ou “barbares”.

Mais qui sont au juste les Tziganes? Pourquoi ont-ils tant de mal à préserver des relations amicales avec la population sédentaire? Sont-ils vraiment des asociaux, ou simplement des incompris?

Une histoire mystérieuse

Au sens large, on entend par “gitan” “une personne aux mœurs ou à l’origine nomade”. Les vrais Tziganes, cependant, sont une race d’individus qui ont une langue propre. Ils se désignent eux-mêmes comme Rom, ce qui veut dire “homme” dans leur langue. C’est de là que dérive le terme “romanichel”, autre nom des Tziganes. Toutefois, leur origine est longtemps restée énigmatique.

Le mot “gitan” lui-même vient du terme “égyptien”. Mais il est peu probable que les gitans soient originaires d’Égypte, bien qu’ils l’aient prétendu à une époque. Dès les années 1780, le philologue Grellmann a remarqué la similitude frappante existant entre la langue tzigane, le romani, et les langues indo-aryennes du nord de l’Inde.

Ses études l’ont amené à conclure que les Tziganes étaient venus de ce pays, ce qui est aujourd’hui largement accepté comme un fait. Toutefois, on ignore toujours quand et pourquoi les Tziganes ont entrepris leur migration vers l’ouest. Comme eux-mêmes n’ont jamais conservé de récits écrits, on ne trouve des traces de leur histoire que dans les annales des pays où ils ont séjourné.

Les annales des pays en question révèlent que ces hôtes ont rarement été les bienvenus. En effet, leur mode de vie insouciant et, à l’occasion, leur rapacité ont souvent suscité des persécutions violentes. Au XVIe siècle, ils ont été chassés d’Angleterre, sous peine de mort. Les Tziganes n’ont pas été mieux traités dans la région qui correspond aujourd’hui à la Roumanie. Là ils ont été achetés et vendus comme esclaves jusqu’au milieu du XIXe siècle. En 1726, l’empereur Charles VI d’Allemagne a décrété que tous les hommes tziganes devaient être pendus. Puis il a ordonné que l’on coupe les oreilles à leurs femmes et à leurs enfants afin de les reconnaître facilement au cas où ils oseraient revenir. En France, en Allemagne, au Danemark et en Suède, les Tziganes étaient poursuivis par les chiens et chassés comme des cerfs, par “sport”.

Et au XXe siècle? Le régime nazi a déclaré les Tziganes “ennemis du peuple” et a entrepris de les exterminer. Plus de 400 000 d’entre eux ont ainsi péri.

Leur vie aujourd’hui

Malgré un passé marqué par des persécutions aussi épouvantables, les Tziganes sont encore nombreux en Europe, aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Australie. Une langue commune, le besoin toujours ardent de se déplacer sans cesse, une culture orale perpétuée autour des feux de camp et la conviction qu’ils sont un peuple supérieur, tout cela a contribué à préserver l’identité de ce peuple pourtant divers autant que dispersé. Le temps, néanmoins, a lentement modifié le mode de vie des Tziganes.

S’il existe une tendance croissante chez certains d’entre eux à se sédentariser, des milliers de Tziganes sillonnent toujours les routes. Certes, on voit de moins en moins de vardos, leurs roulottes colorées, traînées par des chevaux.

En Europe occidentale, la plupart des Tziganes sont motorisés, ce qui leur a fait perdre, en grande partie, leur image romantique d’antan.

Toutefois, en Europe de l’Est et en Espagne, les traditions subsistent: la danse, la musique, les diseuses de bonne aventure, le dressage des ours, le maquignonnage, ainsi que tous ces petits métiers qui permettent aux Tziganes de gagner leur vie comme nul autre ne sait le faire. Le cœur de milliers de spectateurs peut encore vibrer quand ils admirent des gitans espagnols danser le flamenco ou écoutent la musique émouvante de leurs frères hongrois!

Bien que les persécutions violentes se soient apaisées, les Tziganes ont encore une vie souvent difficile. Par exemple, on pouvait lire dans un rapport du gouvernement britannique en 1982: “Il y a environ huit à neuf mille familles tziganes en Angleterre et au pays de Galles. Près de la moitié d’entre eux vivent sur des emplacements permanents autorisés par le gouvernement. Les autres garent leurs caravanes sur des emplacements non autorisés, vivant sous la menace constante d’être expulsés et causant souvent une nuisance aux riverains.”

La vie moderne a obligé les Tziganes à reconsidérer leur point de vue sur l’éducation profane. Dans le passé, ils pensaient que c’était une perte de temps. Toutefois, un récent rapport du Conseil national des Tziganes (en Angleterre) déclare: ‘Nos enfants ont besoin de recevoir une éducation afin de pouvoir se mêler à la population sédentaire et assurer ainsi avec elle une coexistence paisible.’

D’autres changements

La vie moderne a aussi imposé aux Tziganes d’autres changements dans le domaine du travail. Jadis, les travaux agricoles saisonniers étaient très appréciés des Tziganes. Les agriculteurs leur permettaient généralement de s’installer sur leurs terres pendant qu’ils travaillaient pour eux. Cependant, à cause de la modernisation des techniques, ces possibilités d’emploi ont fortement diminué. N’ayant plus besoin de leurs services, la plupart des agriculteurs interdisent aux Tziganes de camper sur leurs terres. Ceux-ci ont donc été relégués dans les villes où ils ont trouvé d’autres emplois dans le commerce de la ferraille et dans la construction.

Comme les Tziganes savent s’y prendre avec les animaux, certains ont choisi de travailler dans les foires et les cirques ambulants. Aimant beaucoup la musique, d’autres ont réussi dans le monde du spectacle. Les femmes, fines observatrices de la nature humaine, gagnent souvent leur vie en disant “la bonne aventure”.  De telles occupations conviennent bien aux Tziganes, car elles leur évitent de devoir rester trop longtemps au même endroit. La liberté d’être nomades est beaucoup plus précieuse pour eux que l’accumulation de biens matériels.

TransPacific Les Tziganes Roms: sont ils des incompris?
Comment gagner Les Tziganes Roms: sont ils des incompris?

Si vous aimez cet article, laissez-nous un commentaire plus bas et partagez le sur Twitter et sur Facebook avec les boutons ci-dessous, j'en serai ravi!

Abonnez-vous à notre Newsletter et soyez automatiquement
informé dès qu'un nouvel article est publié,
recevez nos 4 cadeaux de bienvenue.
Nom:
Adresse mail:

Sachez que vos données resteront confidentielles
Concu par WP-Optin-Form

3 réponses à “Les Tziganes-Roms: sont-ils des incompris?”

Laisser un commentaire


Ce blog est dofollow ! 

Voulez-vous obtenir
GRATUITEMENT
du trafic sur votre site ou votre Blog ?


Créer une vidéo pour augmenter ses visiteurs   methode secrète pour le marketing

Dites moi ci-dessous à quelle
adresse e-mail
je peux vous
envoyer gratuitement
mes deux supers cadeaux.

Prénom:
Adresse mail:
Travail a domicile Option Binaire
Logiciel de Référencement
Utiles

Travail a domicile Trade
Notre blog degoter.com est Boosté par WP-AVALANCHE

Notre blog degoter.com est Dofollow! Vos commentaires seront référencés rapidement par Google...et bien d'autres!

-->