Comment r�f�rencer mon site dans les moteurs de recherches

Suivez nous sur :
suivez degoter.com sur youtube suivez degoter.com sur degoter.com sur feeds feedburner suivez degoter.com sur Twitter
Translator
Notre Coup de Coeur

Logiciel de référencement Quick Reference


Travail a domicile Option Binaire


Expert en marketing internet

Abonnez-vous!
Soyez automatiquement informé dès
qu'un sujet est inséré.

Cliquez ici pour
VOUS abonner

Abonnement RSS
Ebook Offert

GRATUIT VOTRE PACK TWITTER

Augmenter votre trafic grace à twitter

Développez votre réseau Twitter pour enfin obtenir un trafic GRATUIT de qualité.


Laissez nous un commentaire, vous pouvez y ajouter un lien de votre choix, cela améliore VOTRE référencement, notre BLOG est en "Doffolow" ! De plus, je vous offre DES superbes cadeaux ;)

Le viol – Quelles en sont les causes?

LE VIOL est de plus en plus courant. Dans le livre Contre le viol (angl.), on note que ce genre d’agression s’est tellement multiplié sur les campus américains que « certains grands établissements ont dû prendre des mesures pour enrayer le viol. C’est ainsi que dans une université du centre des USA, il a fallu établir un service d’escorte. Mais des étudiantes se sont alors plaintes d’avoir été violées par les hommes qui s’étaient portés volontaires pour faire partie de l’escorte ».

La mentalité de l’agresseur

La façon dont quantité d’hommes considèrent aujourd’hui la femme intervient pour beaucoup dans ce fléau. Les hommes semblent penser que la principale fonction de la femme est de leur procurer du plaisir sexuel. La marée montante de la pornographie a contribué elle aussi à entretenir cette mentalité. Quand on pense aux expressions populaires qui servent à désigner la femme, on comprend que ceux qui usent d’un tel langage soient prédisposés à commettre des viols.

Il faut également mentionner le rôle du milieu dans lequel les jeunes sont élevés. On enseigne aux jeunes gens que l’agressivité et la violence attestent leur virilité. Quant aux jeunes filles, elles apprennent à user de tous leurs charmes pour, concrètement, exciter les hommes. À ce propos, un conseiller d’un centre de lutte contre le viol a dit: « Le viol est la conséquence logique de la façon dont on enseigne aux hommes et aux femmes à se traiter mutuellement. »

Il faut également citer les perturbations de la sexualité chez les adolescents, troubles qui peuvent les conduire plus tard au viol. Ils deviennent en effet parfois l’objet des appétits sexuels de proches parentes, qui les traitent comme des jouets et suscitent en eux une agressivité nourrie de haine pour le sexe opposé. Aux États-Unis, une étude qui portait sur 200 hommes convaincus de violences sexuelles a révélé que 44 pour cent d’entre eux avaient couché dans le même lit que leur mère et subi ses avances sexuelles.

On ne vit plus comme avant

Une autre raison de l’accroissement des viols est, selon certains, le fait que les femmes sortent de plus en plus, qu’elles font concurrence aux hommes, pour leur devenir « égales ». Camille Le Grand, juriste californien, estime que le viol est pour les hommes, consciemment ou non, un moyen de ‘maintenir les femmes à leur place’, en leur montrant qu’ils n’ont rien perdu de leur force ni de leur pouvoir sur elles.

La plus grande liberté de mouvement des femmes modernes les expose davantage au viol. C’est ce qu’explique une psychologue, C. Hursch: « Il y a plus de viols parce qu’il y a plus de femmes qui sortent de chez elles. Il y a 50 ans, il était rare de trouver une femme seule le soir. Aujourd’hui, tout le monde sait que c’est courant. »

En outre, il y a davantage de femmes qui se mettent dans des situations périlleuses. Par exemple, une réclame diffusée à la télévision montrait une femme seule chez elle, qui invitait un homme de sa connaissance à venir prendre un verre. Elle expliquait aux téléspectateurs qu’agir ainsi de nos jours est parfaitement normal.

Les rendez-vous amoureux

Un spécialiste estime que « 35 pour cent des viols » ont lieu lors de rendez-vous entre jeunes du sexe opposé. Selon un autre spécialiste, « la grande majorité des viols » auraient lieu en de telles circonstances.

Lors d’une étude qui portait sur 1 070 viols, Pauline Bart, sociologue à l’université de l’Illinois, a relaté que 59 pour cent des viols étaient commis par des hommes connus de la victime. En attirant l’attention sur ce problème, le journal canadien Toronto Star notait: « Lorsqu’une femme est victime d’une agression, c’est bien souvent de la part de quelqu’un qu’elle connaît, qu’elle aime bien et en qui elle avait confiance. Dans près de la moitié des cas, la femme avait accepté les avances de son partenaire. »

Alors, pourquoi le viol?

Pour beaucoup les rendez-vous amoureux sont devenus un « jeu » plus qu’un moyen de chercher un conjoint. Dans ce cadre, certains hommes se méprennent sur l’attitude de la femme. « Ils pensent que si une femme consent à prendre un verre en leur compagnie, c’est qu’elle est d’accord pour avoir des rapports avec eux », explique G. Abel, psychiatre. Si une femme invite un homme chez elle ou si elle accepte de se rendre chez lui, l’homme pense qu’elle est disposée à avoir des rapports avec lui, même si, le moment venu, elle se dérobe et cherche à s’échapper.

La violence et la sexualité

Tout le monde n’est pas d’accord sur les raisons qui poussent un homme à commettre un viol. On suppose habituellement que c’est pour assouvir un désir sexuel. Mais certains pensent qu’il faut voir plus loin. C’est en tout cas l’avis d’un groupe de chercheurs de l’université de Boston: « Le viol est un acte pseudo-sexuel, une conduite sexuelle qui présente plus de rapports avec la position individuelle, l’agressivité, l’autorité et la prédominance qu’avec le plaisir sensuel ou la satisfaction sexuelle. »

Dans ce débat, les positions sont bien souvent très tranchées. Un rédacteur attitré d’un journal exprimait l’avis de beaucoup lorsqu’il a écrit: « Le viol n’est pas un crime de luxure, mais de violence. » Il ne fait aucun doute que certains viols sont avant tout des crimes sadiques, qui ont pour but de faire mal à la femme, de la dominer et de la ‘maintenir à sa place’. Mais l’éveil du désir sexuel chez l’homme, que la femme y ait contribué ou non, joue aussi un rôle important.

Intéressée par cette question, D. Vali, sociologue et criminologue à Los Angeles, a envoyé un questionnaire à 645 psychiatres, dans lequel elle leur posait, entre autres, ces deux questions: « Si une femme désire éviter d’être victime d’un viol, ne serait-il pas sage de sa part de réfléchir à ce que ses vêtements et ses gestes signifient pour les hommes? » Et: « Les bikinis, les chandails collants, les jupes courtes, les décolletés profonds et l’absence de soutien-gorge, cette nouvelle lubie, ne correspondent-ils pas à des modes qui peuvent éveiller les sens d’un agresseur potentiel? »

À la première question, 88 pour cent des psychiatres ont répondu par l’affirmative, et 62 pour cent à la seconde question. La sociologue fit donc ce commentaire: « L’animosité contre les femmes apparaît souvent comme le mobile du viol. Elle provient de ce que l’homme, dans bien des cas, a été excité par des vêtements suggestifs, puis repoussé lorsqu’il a voulu répondre à ce qu’il regardait comme des avances. »

Ceci dit, comme on trouve parmi les victimes de viols aussi bien des femmes de plus de 80 ans que des fillettes, les vêtements ne constituent qu’un facteur parmi d’autres. De toute façon, quelque explication que l’on invoque, l’homme qui force une femme à lui céder n’a aucune excuse.

La légèreté des sanctions

Un autre facteur qui contribue à l’accroissement rapide des viols est l’absence de sanction. Citons cette dépêche Associated Press: « La police de Seattle a reçu 308 plaintes pour viol l’année dernière, mais seulement six personnes ont été déclarées coupables. » Sur cent personnes coupables d’un viol, deux seulement sont condamnées et se retrouvent en prison, tandis que les autres restent en liberté.

Même ceux qui ont été jetés en prison sortent rapidement, prêts à commettre de nouveaux viols. Un commissaire de police a fait remarquer que lorsqu’on compare la prison à un moulin, l’image est vraie, même si elle est devenue un cliché.

TransPacific Le viol
Comment gagner Le viol

Si vous aimez cet article, laissez-nous un commentaire plus bas et partagez le sur Twitter et sur Facebook avec les boutons ci-dessous, j'en serai ravi!

Abonnez-vous à notre Newsletter et soyez automatiquement
informé dès qu'un nouvel article est publié,
recevez nos 4 cadeaux de bienvenue.
Nom:
Adresse mail:

Sachez que vos données resteront confidentielles
Concu par WP-Optin-Form

Laisser un commentaire


Ce blog est dofollow ! 

Voulez-vous obtenir
GRATUITEMENT
du trafic sur votre site ou votre Blog ?


Créer une vidéo pour augmenter ses visiteurs   methode secrète pour le marketing

Dites moi ci-dessous à quelle
adresse e-mail
je peux vous
envoyer gratuitement
mes deux supers cadeaux.

Prénom:
Adresse mail:
Travail a domicile Option Binaire
Logiciel de Référencement
Utiles

Travail a domicile Trade
Notre blog degoter.com est Boosté par WP-AVALANCHE

Notre blog degoter.com est Dofollow! Vos commentaires seront référencés rapidement par Google...et bien d'autres!

-->